Posted on

Hommage à Terry Liddle (1948 – 2012)

C’est avec stupeur et beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès de Terry Liddle, membre du Comité International de Liaison des Athées et des Libres Penseurs et l’un des fondateurs du Freethought History Research Group (FHRG) avec lequel la Fédération Nationale de la Libre Pensée avait co-organisé la conférence anglo-française : «Vers une nouvelle internationale de la Libre Pensée !» le 14 mai 2011 à Londres (1).
Engagé très jeune dans la mêlée sociale, Terry aura cherché tout au long de sa vie, à travers ses engagements successifs, à rester fidèle à ce qu’il plaçait au centre de ses préoccupations : briser les chaînes de l’oppression, œuvrer à l’émancipation de l’humanité.
Il consacra totalement ces dix dernières années au Freethought History Research Group, qu’il avait fondé en 2003 à Londres. Interviewé dans les colonnes de notre mensuel en avril 2010 (2) Terry expliquait avec enthousiasme ce qui l’avait amené à constituer un tel groupe : «Bien que la Libre Pensée ait une longue et riche histoire en Grande-Bretagne (…) nous sentions que les libres penseurs d’aujourd’hui avaient quelque peu négligé cette histoire. Il était temps de la sortir des ténèbres !» Ce qu’il fit jusqu’à son dernier souffle, en republiant des textes fondamentaux d’auteurs comme G.W. Foote ou F.A. Ridley (3) dont il appréciait particulièrement «l’analyse du rôle idéologique joué par les religions pour maintenir l’aliénation des relations sociales dans la société bourgeoise».
Terry était, à tous égards, un authentique libre penseur. Sa contribution à la reconstitution d’une authentique internationale de la Libre Pensée est immense, notamment à travers la publication régulière du journal du FHRG.
Il était aussi poète… et La Raison, dont il fut l’un des contributeurs, lui rend un dernier hommage en publiant ces quelques lignes :
DEATH SONG (Terry Liddle)
«Camarades, lorsque je serai mort et que je ne serai rien d’autre que de la poussière dans les airs, je vous demande d’exaucer un dernier souhait, faites cela pour moi camarades : lever un verre de vin rouge ou une pinte de bière pour dire adieu à votre camarade, l’un de ces rares fous qui pensaient pouvoir changer le monde et qui rêvaient que nous puissions tout réinventer.»
Farewell, Terry !
Catherine Le Fur
Fédération Nationale de la Libre Pensée – France

(1) Cf. La Raison n° 563, juillet-août 2011.
(2) Cf La Raison n° 550, avril 2010.
(3) Voir L’Idée Libre n°284, mars 2009 «La contre-réforme catholique du XXe siècle» par FA Ridley.

Advertisements

About Francis

Francis King - researcher in Russian and Soviet history, translator and interpreter. Treasurer of the Socialist History Society, editor of Socialist History journal.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s